Dites Au revoir au démaquillant avec Le Make Up Eraser !

 

Tiens ! mais c’est que le blog reprendrait du service ? avec cet emploi du temps de ministre et une vie parsemée de petits aléas et bien oui me revoilà ! Et pour mon plus grand bonheur on va parler démaquillage! Il fut pendant longtemps l’étape préférée de ma routine soin. Alors qu’elle était une corvée pour les autres, je m’empressais le soir de rejoindre la salle de bain pour y entamer le processus quotidien et immanquable du très sacré démaquillage. Depuis quelques années déjà, de nouveaux procédés ont vu le jour sur le marché : huile démaquillante, mousse, eau micellaire, adieu le lait démaquillant tout collant qui sent la grand mère, le démaquillage a totalement été revue et révolutionnée jusque dans nos habitudes : brosses lavantes, cotons lavables en machine…Et très récemment, c’est avec une petite nouveauté exclusive chez Sephora venant tout droit d’outre-manche et qui a fait le buzz sur la beautyphere : Le Make Up Eraser 

Make Up Eraser

Make Up Eraser, mais de quoi s’agit-il ?

Mais quelle est donc cette chose que le Make Up Eraser ? Et bien, il s’agit d’une serviette démaquillante à utiliser uniquement avec… de l’eau ! composée de polyester, ses microfibres viennent démaquiller l’ensemble de votre visage en venant à bout des résidus tenaces et autres matières waterproof. Quand j’ai vu la chose de plus près, j’ai quand même d’abord eu quelques doutes. Cette matière 100% polyester et hyper synthétique au toucher, je ne me voyais pas du tout l’utiliser sur mon visage, surtout si celle-ci ne nécessitait que de l’eau. J’aurais l’impression de ne pas me laver le visage, de ne pas le démaquiller proprement, j’étais donc plus que septique quant à son utilisation.

Make Up Eraser

L’utilisation : Mon avis

Le tissu / La texture

La serviette, assez grande, est hyper douce au toucher malgré ce petit côté synthétique que je ne lui apprécie pas, elle possède deux faces qui correspondent aux deux étapes du démaquillage : D’abord le côté poils longs pour venir démaquiller en douceur et “effacer” les traces. Puis le côté poils courts pour nettoyer, éliminer et exfolier.

Make Up Eraser

Poils longs : efface en douceur Poils Courts : nettoie et exfolie

       MVI_8611MVI_8610

L’utilisation

Avant toute chose, il est important de passer la serviette une première fois en machine, pour des questions d’hygiène je suppose, mais surtout parce que cela diminue l’odeur un peu forte du neuf et du plastique et je trouve que ça adoucit quelques peu la texture de la serviette, pas plus mal donc.

1413481830_wash      1413481836_wet2     1413481842_erase3

Au total, la marque nous indique une possibilité de réutiliser la serviette environ 1000 fois, en sachant que l’on se démaquille une fois par jour, parfois plusieurs fois dans la journée à quelques occasions, je vous laisse faire le calcul : vous aurez d’ici là le temps de vous lasser du produit et de passer à autre chose, car il dure vraiment dans le temps. Un concept qui surfe sur le pratique et l’économique, totalement d’actualité en ce moment, surement ce qui lui vaut un tel intérêt.

 

Le moment du démaquillage

J’avais très hâte d’essayer enfin et de comprendre le succès de cette fameuse serviette rose qui promettait sur le papier, de bien jolies promesses ! Ni une, ni deux, je viens mouiller une partie du tissu et m’attaque au démaquillage à l’eau ! ( que l’on préfèrera tiède )

IMG_8606IMG_8607IMG_8608

Le côté poils longs comme expliqué auparavant, nettoie le maquillage, on voit d’ailleurs qu’il faut bien insister à plusieurs reprises toujours tout en douceur surtout si vous avez la peau fragile. Nul besoin de vous triturer la peau, mieux vaut passer tranquillement plusieurs fois que de frotter à tout va et ressortir la tronche rouge comme une tomate ( Non, ce n’est pas du tout du vécu… haha) on fini ensuite par les poils courts pour exfolier et vraiment bien nettoyer le reste des résidus. Comme vous pourrez le constater, le rouge à lèvres mate rouge framboise utilisé en exemple a vraiment eu du mal à partir. Je note donc une difficulté à nettoyer des matières plus rudes, bien que je ne sois pas fan du démaquillage des lèvres auxquelles je préfère toujours un baume exfoliant. Pour ce qui est du reste, je suis agréablement surprise : mascara, eye-liner et fards disparaissent sans aucun problème ni sans laisser de traces. Ma peau sensible ne réagit pas et reste vraiment douce.

 

IMG_8613

Une fois l’étape du démaquillage terminée, il ne vous reste plus qu’à…nettoyer ! c’est typiquement le genre de chose qui me rebute, la saleté du maquillage sur les cotons, ou encore pire sur cette serviette qui à l’inverse n’est pas jetable et nécessite donc chez moi un lavage immédiat tant je ne supporte pas ça. Heureusement, un peu d’eau tiède et du savon suffisent à faire partir la saleté. Mais cela reste une étape pas forcément agréable surtout lorsque l’on est fatiguée et qu’on a déjà eu du courage pour en arriver jusque là, haha. Certaines préfèrent laisser ainsi et attendre de laver en machine, personnellement je préfère la laver à chaque démaquillage pour éviter la proliferation des bactéries dont on se passera bien.

Moralité ?

j’ai été totalement séduite par le concept de l’économique et du pratique qu’apporte cette petite serviette magique. Malheureusement pour moi, je me suis très vite lassée par cette routine démaquillage qui ne me correspond finalement pas. J’ai d’ailleurs parfois tendance à venir repasser quelques coups de cotons bien frais sur mon visage, pour ressentir cet effet énergisant et purifiant que l’on ne retrouve pas avec un tel produit comme le Make Up Eraser. En revanche, il m’a bien aidé lorsque je me suis retrouvée en panne de coton ou de démaquillant. Cela peut être également une très bonne alternative si vous êtes une femme qui vous vous maquillez peu et qui souhaite aller à l’essentiel en terme de démaquillage.

Make Up Eraser

 

Où retrouver le Make Up Eraser ? En noir, bleu ou rose sur Beautybay.com  au prix de £15.29 ou en exclusivité France chez Sephora au prix de 19.90€

Et vous, l’avez vous essayé ? adopté ?

Signature Camille newsletter

Suivre:
Partager:

10 Commentaires

  1. 17 mai 2016 / 7 h 50 min

    Je pense que je suis trop attacher à mon démaquillant qui me donne un effet de fraicheur sur le visage.
    Mais il peut être utile lorsque l’on part en voyage ça à l’aire beaucoup moins encombrant que mon démaquillant + tout mes cotons 🙂

  2. 17 mai 2016 / 8 h 18 min

    J’ai également voulu tester cette petite serviette dite révolutionnaire mais j’ai un avis assez mitigé dessus. Comme toi, je trouve qu’il manque le côté fraîcheur d’une lotion et au final, je la trouve pas si économique que cela car un nettoyage de la serviette est nécessaire tous les jours, pour ma part, à la main, même avec du savon de Marseille j’ai eu du mal ! Du coup, je l’utilise vraiment quand j’ai la flemme ou après une soirée un peu difficile 🙂

  3. 17 mai 2016 / 8 h 40 min

    Coucou! Je ne l’ai pas essayé mais pour le coup, tu m’as refroidie. Je garderai mes lingettes lavables Lamazuna et Les Tendances d’Emma. Bisouuuus ma belle

  4. 17 mai 2016 / 10 h 49 min

    Je la veux tellement !!! J’espère pouvoir me la procurer bientôt ! Je ne savais pas qu’il fallait la nettoyer avant de l’utiliser !

    Sympa cet article en tout cas !
    Bisous

  5. 17 mai 2016 / 14 h 11 min

    Hey!
    Je l’adore cette petite serviette. J’en avais d’ailleurs fait un article. Je trouve ça limite magique la façon dont elle démaquille – dixit la fille qui a étudié pendant 3 ans ce principe et qui connaît tout… hum hum.
    Par moment j’ai grave la flemme de me démaquiller avec car faut la nettoyer après… puis je me souviens qu’au final avec mes 5 cotons, ça mettra encore plus de temps! C’est vrai qu’il manque toujours de la fraîcheur mais à chaque de maquillage, j’utilise un petit coton avec une eau micellaire en plus, pour enlever le calcaire de l’eau (dans ma région, on a un sacré problème de calcaire…). Puis je me lave, et ensuite lotion tonifiante, crème etc. Du coup, c’est vrai que mon coup de frais je l’ai quand même en utilisant cette serviette. Puis paie le gain de place quand tu pars en week end! Aha!
    Pleins de bisous!

  6. 17 mai 2016 / 19 h 31 min

    Ton bilan est très proche du mien concernant les cotons lavables. Au début j’ai bien aimé le concept, les résultats.Et finalement, je me démaquille à l’huile avec ma gelée démaquillante fondante de Clarins que j’aime d’amour (j’en suis à mon 7e tube je crois…je vais finir par me marier avec héhé)…en clair, moi non plus ça ne me correspondait pas donc je vois tout à fait ce que tu peux en penser. Ceci dit, tu peux le garder pour quand tu bouges avec une valise cabine et que tu peux pas prendre de liquide par exemple…ou pour dépanner! En tous cas encore une super revue mon chat. Bisette ma cacahuète

  7. 17 mai 2016 / 21 h 33 min

    Je suis contente de voir ta revue Camille ! Ce produit m’intrigue, mais en fait je pense que ça ne me conviendrait pas, j’aime aussi l’effet frais d’un bon démaquillant sur du coton 🙂

    Des bisous

  8. 18 mai 2016 / 6 h 20 min

    Hello ! Perso il me tente pas du tout, j’ai les yeux sensibles et j’ai l’impression que je vais perdre des cils avec cette serviette. J’ai lu dans quasiment toutes les revues que la partie démaquillage du mascara était moins facile… du coup non merci 🙂 par contre c’est vrai que ça peut être pratique pour dépanner ou pour emmener en voyage ! 🙂

  9. 18 mai 2016 / 17 h 49 min

    Eh bien je ne connaissais pas du tout mais j’ai l’impression que ça a l’air pas mal, à vrai dire il faudrait que je l’essaye pour voir si ça me convient 🙂

  10. 18 mai 2016 / 21 h 51 min

    Je pense que ça si je l’avais je l’utiliserai ponctuellement quand j’ai la flemme ! En tout cas super article ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous recherchiez quelque chose?